Suivre par Email

mercredi 17 juillet 2013

Le marché de la montre "intelligente" exploserait en 2014

Le marché de la montre "intelligente" connectée atteindrait 5 millions d'unités en 2014, selon Canalys, grâce aux modèles attendus de Samsung, Apple ou Google.

La future iWatch d'Apple fait l'objet
de nombreuses spéculations


agrandir la photo
Le marché de la montre "intelligente" connectée aurait le vent en poupe. Il devrait atteindre cinq millions d'unités livrées en 2014, selon les dernières prévisions du cabinet d'étude Canalys.

En 2012, celui-ci estime que plus de 330 000 montres intelligentes auraient été livrées, essentiellement par Sony et Motorola. La jeune entreprise Pebble aurait rejoint Sony en tant que leader du marché en 2013, année au cours de laquelle plus de 500 000 unités seront écoulées.

Ces estimations s'avèrent particulièrement optimistes pour 2014. Elles se fondent sur l'arrivée sur le marché d'une nouvelle génération d'appareils issue d'Apple, Google, Microsoft, Samsung et LG.

Contrairement aux produits précédents, ces futures montres intelligentes bénéficieraient de logiciels sophistiqués embarqués dans un matériel à l'apparence plus élégante. Elles seront bardées de capteurs et connectées au Web en se présentant comme des accessoires des smartphones, selon Canalys.

« Les montres intelligentes sont la plus importante catégorie de produit électronique grand public depuis l'iPad », a estimé Chris Jones, analyste principal chez Canalys. « Les plates-formes logicielles liées aux montres intelligentes seront aussi une formidable incitation pour les développeurs à écrire des applications dans la santé, le bien-être et la remise en forme ».

Les fabricants de ces appareils mobiles d'un genre nouveau devront relever un certain nombre de défis difficiles. « Les contraintes strictes de puissance électrique vont prohiber l'usage de la technologie cellulaire, limiter le nombre de capteurs et nécessiter la communication avec les téléphones intelligents en recourant à la technologie Bluetooth Low Energy » estime Canalys.

Frédéric Bergé
01net.
le 17/07/13 à 12h04


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire