Suivre par Email

mardi 9 juillet 2013

Une vitre qui laisse passer l'air et filtre le bruit

Grande nouvelle pour celles et ceux qui souffrent de la chaleur sans pouvoir ouvrir leurs fenêtres à cause des bruits du voisin, une équipe d’ingénieurs vient de présenter une vitre capable de laisser passer l’air mais pas le son.

Avec les chaleurs de l’été, à moins de disposer d’un système de climatisation, il devient vite nécessaire d’ouvrir ses fenêtres pour profiter d’un courant d’air et rafraichir une pièce.


Malheureusement, cela se fait au détriment d’une isolation phonique, et l’activité extérieure peut se révéler plus insupportable même que la chaleur.

Sang-Hoon Kima et Seong-Hyun Lee sont deux chercheurs sud-coréens qui pourraient prochainement proposer une solution à cela.

Une fenêtre a été développée, capable de laisser passer l’air, et donc de créer un mouvement d’air dans le foyer, tout en filtrant le bruit. Pour réaliser cet exploit, les scientifiques ont cherché à séparer le son de l’air et de l’atténuer.

Un exploit permis par la création d’un module négatif d’élasticité isostatique. Pour faire simple, le module d’élasticité isostatique est la capacité d’un matériau à résister à la compression. Un point important qui détermine à quelle vitesse un son peut se déplacer au travers d’un élément.

Un matériau avec un module négatif d’élasticité isostatique atténue le son de façon exponentielle à mesure qu’il est parcouru par les ondes.

En réalisant des trous de façon très précise dans le double vitrage créé, les deux chercheurs ont réussi à optimiser la diffraction des ondes sonores.

La vitre proposée ne peut filtrer que certaines fréquences spécifiques d’un spectre audio. Il est ainsi possible de ne filtrer que les sons les plus dérangeants et d’en cibler certains.

Cette technique pourrait s’installer en priorité dans les industries reposant sur des techniques de fabrication bruyantes, mais pourquoi pas se voir déclinée auprès des particuliers par la suite.

Le mardi 09 Juillet 2013 à 16:10 par Mathieu M.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire