Suivre par Email

vendredi 6 septembre 2013

La télévision du futur prend forme à Berlin

Qualité d’écran, définition de l’image, design… La télévision se réinvente à l’IFA, le salon européen de la high-tech à Berlin.

La TV incurvée proposée par Samsung. - DR
La TV incurvée proposée par Samsung. - DR


Finie la mode des écrans plats. La nouvelle tendance dans l’industrie de la télévision, ce sont les écrans incurvés. A l’IFA, le salon européen de la high-tech qui se déroule en ce moment à Berlin, les principaux constructeurs comme Samsung, LG et Sony mettent à l’honneur ces téléviseurs dernier cri, dont la taille varie de 55 à 65 pouces.

Cette nouvelle forme de téléviseurs est censée offrir au téléspectateur une immersion totale dans l’image, similaire à ce que l’on peut avoir au cinéma. « Chaque pixel, chaque point de l’écran se retrouve à équidistance des yeux. Ainsi, on ne rate aucun détail », explique un porte-parole de Sony. La particularité de ces écrans est qu’ils sont aussi très fins : 4,3 mm pour le modèle de LG. Ces téléviseurs embarquent la technologie OLED, qui offrent une brillance des couleurs et un contraste de grande qualité, tout en consommant moins d’énergie. Disponibles en Corée depuis le printemps, les modèles de Samsung et de LG seront commercialisés en Europe dans les semaines à venir pour un prix compris entre 8000 et 9000 euros.

L’Ultra HD s’impose

Outre le design de l’écran, la bataille entre les constructeurs se joue aussi au niveau de la définition de l’image. A l’IFA, l’Ultra HD semble ainsi s’imposer comme la nouvelle norme pour les téléviseurs de demain. Cette technologie permet d’offrir une définition de l’image quatre fois plus importante que les modèles en full HD (1080 pixels). Les nouveaux modèles trônent en maîtres sur les stands. Chez Samsung, toutes les tailles d’écrans ou presque sont exposées : 55, 65, mais aussi 85, 98 et même 110 pouces (soit une diagonale d’écran de plus de 2 mètres de long !). Là aussi, les premiers modèles arrivent progressivement sur le marché – les deux plus grandes tailles sont prévues pour l’an prochain – avec un prix de départ chez le leader coréen, à 4000 euros (55 pouces). Des TV mariant les technologies Ultra HD et OLED sont également présentées à Berlin sur différents stands. Mais elles ne sont pas encore prévues à la vente pour le moment.

Si ces produits s’inscrivent clairement dans le haut de la gamme des téléviseurs et ne devraient par conséquent séduire qu’une petite partie de la population, ils symbolisent toutefois le vrai retour de l’innovation dans le secteur et représentent un vrai espoir pour les fabricants après le succès très relatif de la 3D. En Europe, compte tenu du taux d’équipement important des ménages et du contexte économique, le marché demeure morose. En France, au deuxième trimestre, les ventes ont encore reculé de 19 % selon le cabinet d’études GfK. Les constructeurs veulent néanmoins croire qu’un point bas a été atteint, et que les nouveautés redonneront l’envie aux consommateurs d’investir à nouveau. L’approche de la Coupe du Monde de football (2014), un évènement traditionnellement porteur pour les ventes de téléviseurs, pourrait être l’élément déclencheur.

Écrit par Romain GUEUGNEAU
Journaliste
rgueugneau@lesechos.fr

06/09 | 06:42

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202990049829-la-television-du-futur-prend-forme-a-berlin-602228.php?xtor=RSS-2059

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire