Suivre par Email

mercredi 25 septembre 2013

Les 5 mythes les plus tenaces à propos d'internet

Le web célèbre ses 30 ans d'existence cette année.

Depuis les premières inventions qui ont permis la communication de données entre ordinateurs, internet a fait beaucoup de chemin.

Il a complètement changé notre façon de s'informer et de communiquer... pas étonnant que de nombreuses histoires le concernant se soient propagées sur la Toile.

Voici notre petite liste des 5 mythes les plus tenaces à propos d'internet.

Qui a vraiment inventé internet?
Toujours la vérité sur le web?
Grâce à internet, à vous la gloire!
Drôle d’erreur 404
Internet pour mieux survivre


Al Gore est l'inventeur de l'internet

Le parcours d'Al Gore est remarquable. Ancien vice-président des États-Unis et candidat du Parti démocrate lors de l'élection présidentielle de 2000, il participe au film An Inconvenient Truth, lauréat de l'Oscar du meilleur documentaire, et se voit décerner le Prix Nobel de la paix en 2007.

Gore joue également un rôle important dans le développement de l'Internet et des télécommunications.

Nommé Sénateur du Tennessee en 1984, il ne cesse de plaider à Washington pour le développement des réseaux informatiques.

Et puis, lors d'une entrevue accordée à Wolf Blitzer sur les ondes de CNN en 1999, Gore déclare maladroitement «J'ai pris l'initiative de créer Internet».

S'il a contribué à mettre en place le réseau et a popularisé l'expression «autoroute de l'information», il n'a pas créé l'Internet.

Les vrais inventeurs sont plutôt Vinton Cerf et Robert Kahn.


Tout ce qu'on lit sur Internet est vrai

Internet a révolutionné le monde de l'information.

Désormais, grâce à un simple clic de souris, il est possible d'avoir accès aux plus prestigieux ouvrages de référence du monde entier, de consulter les encyclopédies les plus reconnues et être à l'affut des dernières nouvelles régionales et internationales.

Avec l'avènement d'Internet, en quelques secondes il est possible de connaître la date à laquelle Neil Armstrong a posé le pied sur la Lune, de savoir comment réussir une sauce hollandaise, d'obtenir la définition du mot loricaire... selon Google, plus de 4 milliards de pages Web sont disponibles sur la Toile.

Hélas, tous ces sites ne sont pas de sources sûres. Entre les blogues, les sites mal traduits ou les encyclopédies collaboratives nourries par des contributeurs pas nécessairement des experts sur le sujet, les internautes doivent être vigilants quant à la crédibilité des informations trouvées en ligne.

Avant de dire «c'est vrai, je l'ai lu sur internet», pensez-y à deux fois!


Internet vous rendra millionnaire

Il est vrai que Silicon Valley regorge d'entreprises de haute technologie qui font des millions de profits annuellement et que de nombreux entrepreneurs, créatifs et novateurs, ont fait fortune grâce à Internet.

Comme Pierre Omidyar, Larry Page, Sergey Brin ou Mark Zuckerberg, vous pourriez avoir un flash de génie et voir l'argent tomber des arbres, mais le fait d'offrir un produit ou un service sur Internet n'est pas garant de votre futur statut de personne la plus riche de la planète.

Évitez aussi de tomber dans le panneau des publicités sur le Web du genre «je gagne 25 000$ par jour en ligne», qui sont sans doute trop belles pour être vraies.

Malheureusement, bien qu'on souhaiterait recevoir un chèque de Bill Gates pour nous remercier d'avoir transféré son courriel à notre réseau de contacts, il ne faut pas croire tout ce qu'on lit sur Internet!


Erreur 404 nommée en mémoire du bureau 404

En naviguant sur le Web, on fait parfois face à des pages d'erreur dont certaines nous renvoient à un échec de connexion ou à page non trouvée.

Parmi les erreurs les plus populaires, notons la fameuse page «Erreur 404», un code d'erreur du protocole HTTP signifiant que la page demandée n'existe pas, qu'elle est introuvable.

L'histoire veut que les chercheurs du CERN, acronyme désignant l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire, excédés de devoir sans cesse relancer le serveur défaillant situé dans le bureau 404 aient décidé d'attribuer ce numéro d'erreur en souvenir des incidents.

Si l'histoire est jolie et semble crédible, il n'y a pourtant jamais eu de bureau 404 aux laboratoires du CERN en Suisse...


Internet était un réseau militaire conçu pour survivre à une attaque militaire

ARPANET, qui signifie Advanced Research Projects Agency Network, est le premier réseau à transfert de paquets.

Bien que développé par DARPA, une agence du département de la Défense des États-Unis, le réseau n'a pas été conçu pour survivre à une attaque militaire.

ARPANET devait plutôt pallier aux problèmes de fiabilité des réseaux de l'époque et permettre aux chercheurs des laboratoires et des universités de facilement communiquer entre eux.

Robert Taylor, responsable du projet au Pentagone, a d'ailleurs confirmé que la création d'ARPANET n'était pas du tout motivée par la menace d'une guerre ou d'une attaque.


Stéphanie Godbout25-09-2013 | 10h27

http://fr.canoe.ca/techno/internet/archives/2013/09/20130925-102734.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire