Suivre par Email

jeudi 19 septembre 2013

Que contient le Golden Record de Voyager ?

Embarqué à bord des deux sondes spatiales Voyager, lancées en 1977, ce disque contient des sons et des images sélectionnés représentant la diversité de la vie et de la culture sur Terre.


Ce message transporté par Voyager est gravé sur une plaque d'or et de cuivre. Il renferme des sons et des images sensés représenter la diversité de la vie et des cultures sur Terre. Nasa


Quatre sondes ont quitté la Terre avec à leur bord des messages de l’humanité à destination…d’autres voyageurs de l’espace. Si Pioneer 10 et Pioneer 11 contenaient juste une plaque gravée, les sondes Voyager portent elles, un vidéodisque en cuivre plaqué or de 12 pouces contenant des sons et des images de la Terre. Alors que la sonde Voyager 1 a récemment quitté les limites du système solaire, devenant ainsi le premier objet fabriqué par l’Homme à rejoindre l’espace intersidéral, retour sur le contenu du Golden Record qu’elle transporte.

Comme une bouteille à la mer

Soyons clair : les chances qu’une entité extraterrestre tombe un jour sur la sonde Voyager 1 et son contenu sont infinitésimales. Si l’engin se trouve déjà à plus de 18 milliards de Km du Soleil, il ne se retrouvera pas à proximité d’une étoile avant 40 000 ans. Aussi on considère les sondes Voyager comme des « bouteilles à la mer cosmique », plus symboliques qu’autres choses.


Le couvercle du disque. Nasa.
COUVERCLE. Au cas où, quelqu’un tomberait néanmoins dessus, sur le couvercle du vidéodisque est gravé le mode d’emploi permettant de le lire. La vitesse de rotation de lecture du disque se calcule avec une formule incluant la période de transition hyperfine de l’hydrogène (0,70×10-9 secondes). Y est aussi gravé le même message que sur les plaques des deux Pioneer, à l’exception du couple dont la nudité avait fait polémique à l’époque.

Des images analogiques et des sons

Une image du spectre du Soleil
 incluse dans le disque. Nasa.

Quant au contenu du disque, il a été déterminé par un comité présidé par l’astronome Carl Sagan et comprenant d’autres personnalité comme Frank Drake, fondateur du projet SETI. Ces membres ont sélectionné 115 images analogiques 
représentant différents paysages terrestres, des planètes du système solaire, des coupes anatomiques ou encore la structure de l’ADN. Le reste du disque est composé de contenus audio.

MESSAGES. Outre différents bruits naturels (vent, tonnerre, pluie) et cris d’animaux (chants d'oiseaux et de baleines), le comité Sagan a intégré des salutations prononcées par des terriens dans cinquante-cinq langues. Ainsi, en français on entend une voix féminine dire « Bonjour tout le monde ».

« This is a present from a small, distant world, a token of our sounds, our science, our images, our music, our thoughts and our feelings. We are attempting to survive our time so we may live into yours. »(1)

Le disque contient également deux messages imprimés écrits par Jimmy Carter, président des États-Unis et Kurt Waldheim, secrétaire général des Nations unies, tous deux en fonction au moment du lancement de Voyager 1, en 1977. Enfin, l'équipe de Carl Sagan a ajouté une sélection musicale issue de différentes cultures et époques, d'une durée de 90 minutes.

(1) « C'est un présent d'un petit monde éloigné, une marque de nos sons, de notre science, de nos images, de notre musique, de nos pensées et de nos sentiments. Nous essayons de survivre à notre temps de sorte que nous puissions vivre dans le vôtre. » Déclaration de Jimmy Carter à propos des disques.

Publié le 19-09-2013 à 10h31 - Mis à jour à 12h45

Par Joël Ignasse
Sciences et Avenir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire