Suivre par Email

jeudi 17 juillet 2014

Vacances d'été : certains profs ont du mal à en profiter

Après l'agitation d'une année sco­laire, il n'est pas facile d'envisager pour les ensei­gnants de ne rien faire pen­dant deux mois !



Les ensei­gnants, sou­vent cri­ti­qués pour leurs deux mois de vacances esti­vales, n'arrivent pas tou­jours à pro­fi­ter plei­ne­ment de ces congés.

La cou­pure est facile pour cer­tains, qui se res­sourcent en com­pa­gnie de leurs proches, ou en pro­fitent pour voya­ger. Mais Estelle Soulignac, pro­fes­seur de fran­çais en lycée, déplore par exemple l'obstacle finan­cier qui l'empêche de réa­li­ser les voyages dont elle rêve, et passe l'essentiel de ses vacances chez elle à bri­co­ler. D'autres ensei­gnants, comme Antoine Tresgots, pro­fes­seur d'histoire-géographie, pro­fitent de cette longue pause pour pré­pa­rer les cours de l'année sui­vante "afin de reprendre l'esprit serein".

L'été, "ce n'est pas que du repos" pour les profs, confirme Stéphanie Fouquet, ensei­gnante d'italien dans le Nord que nous avons inter­viewée. Outre le temps "consa­cré à renou­ve­ler ses connais­sances" pour être à jour dans sa dis­ci­pline, elle doit tra­vailler sur la pro­gres­sion péda­go­giques de nou­velles sec­tions bina­tio­nales qu'on lui confie : "les vacances vont être courtes".

Elle a quand même prévu de faire une pause en août pour voya­ger, car "comme beau­coup d'enseignants, [elle a] ter­miné l'année sur les rotules".




17.07.2014

http://www.vousnousils.fr/2014/07/17/vacances-ete-profs-ont-du-mal-a-en-profiter-554216?utm_source=feedly&utm_reader=feedly&utm_medium=rss&utm_campaign=vacances-ete-profs-ont-du-mal-a-en-profiter

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire