Suivre par Email

jeudi 28 août 2014

Présent et futur des drones civils


L'utilisation des drones civils connaît un essor important. Pour le simple plaisir ou pour la prise de clichés et de vidéos via des angles jusque-là impossibles sans utiliser un hélicoptère, ces appareils peuvent séduire les technophiles. La promesse est d'ailleurs attirante, pouvoir manier aisément un engin aux caractéristiques intéressantes en utilisant de simples commandes, un smartphone ou même, pour quelques prototypes, des Google Glass.

De ce fait, les drones sont l’un des domaines les plus dynamiques de l’aviation civile. Le nombre d’exploitants croît rapidement en Europe (plus de 1500 fin 2013).

Ce « jeune » secteur aéronautique est en train de se développer au profit des utilisateurs de ces nouveaux systèmes. Il concerne presque tout le monde : le monde industriel, les organismes de recherche, les services publics et les autorités responsables des réglementations mais également tous ceux qui s’intéressent aux questions sociétales posées par les nouvelles activités engendrées par les drones.

Plusieurs types de drones civils sont aujourd'hui disponibles à des prix variant de 1000 à 10000 dinars (de 500 à 5000 euros).

Ils répondent à de nombreuses exigences de la société et de l'économie. Le marché potentiel est des plus promettants. Ils sont dotés de capacité de filmer et de monter des vidéos de leur vol qui intéressent plusieurs secteurs d'activités socio-économique. Cependant, ils sont aussi à l'origine de nombreuses préoccupations : sécurité, sûreté, environnement et vie privée.  

Comment favoriser le développement de ce domaine dans notre pays et pour quels types d'usages ? Comment la réglementation puisse-t-elle suivre cet engouement envers les drones ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire