Suivre par Email

lundi 26 août 2013

Quelques idées pour recycler les satellites hors-service


© Stefan Morrell

Donner une seconde chance aux anciens satellites permettrait de réduire les coûts et les déchets spatiaux.

À bord de la Station spatiale internationale, un bras robotisé tente de prouver que les satellites vieillissants pourraient connaître une nouvelle jeunesse. En mars, Dextre a commencé à manipuler du faux matériel dans le cadre de la Mission de ravitaillement robotique lancée par la NASA – une étape préliminaire au développement d’un véhicule équipé de bras similaires et visant, à terme, à ravitailler et réparer les satellites dans l’espace.

Des centaines de satellites sont actuellement en orbite géosynchrone. Quand leurs réserves de combustible sont faibles, ils se propulsent au-dessus du trafic spatial et deviennent des déchets. Comme le fait remarquer Benjamin Reed, de la NASA, il n’y a, aujourd’hui, aucun moyen d’intervenir sur les satellites.

Cela l’a pousse à imaginer un véhicule circulant au milieu des engins en fonctionnement pour les ravitailler en carburant, procéder à des réparations simples ou les déplacer vers une autre orbite. La Darpa (Defense Advanced Research Project Agency) et des entreprises privées travaillent sur leurs propres véhicules.

Certains devront se connecter à des équipements qui n’ont pas été conçus pour être accessibles une fois lancés. Cette technologie de réparation robotisée pourrait aussi servir aux missions spatiales avec équipage.

Selon Reed, le plus grand défi consiste en fait à s’approcher d’un satellite se déplaçant à grande vitesse et à s’y arrimer. « Une fois à sec, tous les satellites envoyés dans l’espace sont laissés à l’abandon, constate-t-il. Nous essayons de rompre avec ce modèle. »

Voici une présentation de trois des approches les plus prometteuses pour prolonger l’utilisation des satellites vieillissants.

1) Redonner de l’énergie

Tel un moteur portable, un « véhicule d’extension de mission » s’arrimerait à un ancien satellite pour lui fournir une nouvelle source de propulsion. Le carburant du véhicule pourrait faire fonctionner le satellite pendant des années.

2) Ravitailler

De nombreux satellites se retrouvent hors service simplement parce qu’ils sont à court de carburant. Comme ils n’ont pas été conçus pour refaire le plein, un véhicule comparable à une station-service itinérante percera un orifice dans le satellite et enlèvera les bouchons de sécurité pour insérer une pompe à carburant.

3) Réutiliser les pièces détachées

La Darpa développe une technologie capable de prélever les antennes et les composants encore exploitables des engins hors d’usage pour les fixer sur de nouveaux modèles. Cela permettrait d’abaisser les coûts de production et de lancement des satellites.

Elizabeth Preston

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire