Suivre par Email

vendredi 23 août 2013

Triche aux examens : les chapeaux anti-fraude de l'université thaïlandaise

Un pro­fes­seur d'université thaï­lan­dais a fait por­ter à ses étudiants des cha­peaux anti-triche en papier pour éviter qu'ils ne copient sur leur voi­sin durant un exa­men. Une inven­tion qui a sus­cité la polé­mique sur Facebook.

Photo Kasetsart University/Facebook
Pour éviter que ses étudiants ne trichent en copiant sur leur voi­sin durant un exa­men, Nattadol Rungruangkitkrai, un pro­fes­seur de l'Université Kasetsart de Bangkok a conçu un éton­nant cha­peau anti-triche. Et pas besoin d'outils ni de maté­riel sophis­ti­qué pour le fabri­quer puisqu'il s'agit d'un simple ban­deau en papier sur lequel sont atta­chées 2 feuilles A4 de chaque côté.

La photo des étudiants affu­blés du fameux cha­peau a été publiée sur Facebook. L'image a sus­cité une ava­lanche de com­men­taires, cer­tains inter­nautes se moquant de ces élèves "soit sou­mis, soit tricheurs".

A tel point que l'université a dû orga­ni­ser une confé­rence de presse pour s'expliquer. Le doyen de l'Université a pris la défense du pro­fes­seur, qui "vou­lait sim­ple­ment pro­mou­voir l'honnêteté", regret­tant les cri­tiques "disant que ce cha­peau n'était pas appro­prié". "Nous ne l'emploierons plus", a-t-il indiqué.

Selon l'enseignant incri­miné "aucun étudiant n'a été forcé à le faire. Au contraire, tous étaient enthou­siastes et pen­saient que c'était rigolo. Durant l'examen, ils se sont sen­tis plus déten­dus". L'une des étudiantes pré­sentes à l'examen a d'ailleurs affirmé avoir trouvé que le cha­peau "aidait à se concentrer".

22.08.2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire