Suivre par Email

vendredi 9 août 2013

Un capteur photo en graphène

Nanyang Technological University (NTU), à Singapour, vient d'inventer un nouveau type de capteur qui permettra de prendre des photos nettes et claires même avec une faible luminosité. Ce nouveau capteur, constitué de graphène, est considéré comme le premier capable de détecter un large spectre de lumière, depuis le visible jusqu'à l'infrarouge moyen, et cela avec une haute sensibilité. Cela rend les applications très nombreuses, notamment àtout type d'appareil photo, y compris les appareils infrarouges, les satellites et bien d'autres.

Représentation du graphène
Le capteur en graphène a l'avantage d'être 1000 fois plus sensible à la lumière que les capteurs classiques, mais il utilise également 10 fois moins d'énergie car il fonctionne à un plus bas voltage. Produit en grande quantité, ce capteur pourrait coûter au moins cinq fois moins cher que les capteurs d'aujourd'hui. Le graphène est un million de fois plus fin qu'un cheveu humain, il ne fait en réalité qu'un atome d'épaisseur et est un assemblage d'atomes de carbone selon un schéma hexagonal. Mais le graphène est également connu pour d'autres propriétés comme sa grande conductivité électrique, sa flexibilité et sa durabilité.

L'Assistant Professor Wang Qijie de NTU School of Electrical & Electronic Engineering, est l'inventeur de ce capteur, et a déclaré penser être le premier à développer un capteur à large spectre et haute sensibilité en utilisant du graphène pur. Ce capteur a également été développé tout en gardant à l'esprit les techniques actuelles de fabrication, ce qui devrait permettre aux industriels de continuer à utiliser les procédés des capteurs CMOS (Complementary Metal-Oxyde-Semiconductor) qui dominent aujourd'hui ce marché. Il suffira simplement de remplacer le matériau de base du capteur photo par les nouvelles nanostructures de graphène.

Si cette innovation est adoptée par l'industrie, cela pourrait mener à la baisse des prix des appareils photo et à l'augmentation de la durée de vie de leurs batteries.



Source: BE Singapour numéro 85 (31/07/2013) - Ambassade de France à Singapour / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /73652.htm
Illustration: Carbophiliac

Posté par Adrien le Vendredi 09/08/2013 à 00:00

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire