Suivre par Email

samedi 5 octobre 2013

Le transport urbain de demain viendra des sports d’hiver

La société savoyarde Montagne Neige Développement a lancé son processus d’introduction en Bourse. Pour se diversifier dans les transports urbains d’avenir.

MND, numéro deux mondial des équipements et de l’aménagement des stations de sports d’hiver, va développer des transports urbains reposant sur la même technologie : les "cabline". (C) DR

Jusqu'à présent inconnu du grand public, MND est le numéro deux mondial des équipements et de l’aménagement des stations de sports d’hiver (balisage et sécurisation des pistes deski, remontée mécaniques, enneigement artificiel, ...). Créé en 2004, le groupe réalise aujourd'hui un chiffre d’affaires de 58 millions d’euros, en forte croissance depuis plusieurs années grâce à une croissance organique et des acquisitions fréquentes pour créer un acteur incontournable pour les stations de sports d’hivers.

"En une dizaine d’années, nous avons créé un acteur de taille mondiale, avec 3000 clients dans 49 pays, et la société a toujours été profitable", résume Xavier Gallot Lavallée, le pdg-fondateur de MND. Plutôt habituée à utiliser le financement bancaire pour ses acquisitions, la société compte lever cette fois entre 15 et 20 millions d’euros auprès des institutionnels et du grand public, pour 30,2% du capital. L’argent levé servira en partie à financer la dernière acquisition de MND, le fabricant de canons à neige Snownet.

En croissance constante depuis trois ans, la société veut passer la vitesse supérieure et atteindre d’ici 2016 les 150 millions d’euros de chiffre d’affaires, à la fois grâce au développement "vertical" de son offre dans les marchés matures (vendre de plus en plus de produits et services aux stations) mais aussi grâce au développement de nouveaux marchés à fort potentiel en Chine, en Inde, en Russie, dans les pays de l’Est…

Les transports urbains comme relais de croissance

Mais la société présente aussi aux investisseurs potentiels un relais de croissance plus surprenant : les transports urbains. Utilisant ses compétences dans le domaine des remontées mécaniques, le groupe s’est associé avec une entreprise grenobloise de transport par câble pour créer le cabline, un système de transport urbain moins onéreux et plus écologique que les réseaux de bus, métros ou tramways présents dans les grandes agglomérations.

"Ces transports existent ailleurs dans le monde depuis une dizaine d’années, et sont convaincants puisque les projets de ce type se multiplient", explique Xavier Gallot Lavallée. De plus, cette nouvelle activité sera moins soumise à la saisonnalité que les activités de sport d’hiver. Mais le cabline n’en est encore qu’au stade de projet, et MND ne compte pas commercialiser ses premiers systèmes de transport urbain avant 2015. D'ici là, les investisseurs auront eu le temps de vérifier si la neige est compatible avec les marchés…

Publié le 04-10-2013 à 08h57

Par Damien Pelé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire