Suivre par Email

lundi 30 septembre 2013

Autoporté, antisismique et isolant : un toit qui ressemble à des Lego

Un toit qui par sa philosophie constructive rappelle les LEGO, les populaires briques inventées par l'entreprise de jouets danoise, qui ont stimulé l'imagination de générations d'enfants. Il s'agit de panneaux conçus et brevetés par MAS (Modular Anti-Seismic Solar), une entreprise constituée en 2010 de quelques entreprises actives dans le secteur du green building et faisant partie du district technologique Veneto Nanotech. La particularité des panneaux de MAS, facile à monter et avec des dimensions standards (93x186x25 cm), est de pouvoir être utilisés directement comme toit, d'être autoportés, en plus d'être antisismiques et isolants. Non seulement, la couverture modulable, adaptée aux habitations, hangars et constructions industrielles, sert de panneau photovoltaïque et solaire thermique, mais elle permet également de participer à l'atteinte des objectifs prévus par le nouveau décret Compte Thermique [1].

MAS a son siège dans la province de Trévise, mais elle s'est déjà équipée pour produire aux Etats-Unis, et elle compte ouvrir la commercialisation de ces panneaux à partir de 2014, une fois obtenues les certifications nécessaires. "Nous pensons pouvoir être compétitifs sur le marché, puisque nos couvertures, même en intégrant les technologies solaire thermique et photovoltaïque, ont un prix comparable à celui d'un toit traditionnel. Nous avons pris contact avec de nombreux clients potentiels. Nous faisions l'hypothèse qu'au moins dans un premier temps, 70% de notre busines sera aux USA, où le marché est plus adapté pour accueillir un produit à fort taux d'innovation comme le nôtre. La part restante de la production sera destinée à l'Italie ou à l'Europe", explique à Répubblica.it Mario Damo, président et fondateur de MAS.

De plus MAS se sert des compétences de Veneto Nanotech dans le secteur des nanotechnologies appliquées aux matériaux. "Les panneaux produits par MAS sont réalisés avec divers matériaux et différents types de polymères, qui nécessitent d'être intégrés et assemblés les uns aux autres dans des conditions optimales. C'est pour cette raison que nous traitons les superficies des polymères avec un plasma atmosphérique particulier obtenu en laboratoire, avec une substance comparable au gaz qui est relâché dans l'atmosphère lorsqu'un éclair apparaît ou quand se manifeste l'aurore boréale. Le plasma crée une série de liaisons chimiques entre les matériaux, augmentant considérablement la portance et l'efficacité globale du toit", précise le directeur scientifique de Veneto Nanotech, Diego Basset.

--

[1] Le décret Compte Thermique a pour objectif d'inciter la production d'énergie thermique de ressources renouvelables et de développer l'efficacité énergétique des bâtiments à travers des projets de requalification énergétique.

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/74044.htm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire