Suivre par Email

samedi 28 septembre 2013

Le point bleu pâle fait prendre conscience de l'immensité de l'univers

En 1990, la sonde Voyager 1, qui était alors à 6,4 milliards de km de la Terre, se retourna afin de prendre en photo les planètes du système solaire. Le cliché devenu célèbre montre un minuscule point bleu (la Terre), perdu au milieu du vide et nommé « the Pale Blue Dot » (le point bleu pâle). L'astronome Carl Sagan écrivit un livre dont des extraits sont pris en référence pour décrire l'immensité de l'univers et l'absurdité de notre monde.

« Regardez encore ce petit point. C'est ici. C'est notre foyer. C'est nous. Sur lui se trouvent tous ceux que vous aimez, tous ceux que vous connaissez, tous ceux dont vous avez entendu parler, tous les êtres humains qui aient jamais vécu. Toute la somme de nos joies et de nos souffrances. […]. La Terre est une toute petite scène dans une vaste arène cosmique. […] Notre planète est une infime tache solitaire enveloppée par la grande nuit cosmique. Dans notre obscurité – dans toute cette immensité – il n'y a aucun signe qu'une aide viendra d'ailleurs nous sauver de nous-mêmes. La Terre est jusqu'à présent le seul monde connu à abriter la vie. Il n'y a nulle part ailleurs, au moins dans un futur proche, vers où notre espèce pourrait migrer. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire