Suivre par Email

jeudi 28 juillet 2011

J’sais pas quoi faire… comme étude

Comment savoir si l’on va s’épanouir dans une filière ? Si le rythme de travail ou la pédagogie conviennent ? Comment trouver le cursus qui débouche sur le métier rêvé ? Il existe plusieurs questions à se poser pour trouver son école et quelques indices qui permettent d’anticiper les mauvais choix

Pour bien choisir sa formation, il faut réfléchir au fameux « projet professionnel ». Ce conseil, délivré par tous les experts de l’orientation, n’est pas à prendre à la légère. Il est important de cerner et de comprendre ses objectifs professionnels avant de se lancer dans n’importe quelle formation.

En premier lieu, pensez en terme « Métier » ! Comprendre le métier auquel forme une école est important. Une enquête personnelle est donc nécessaire : Quel job, quel secteur d’activité, quel environnement de travail ai-je envie d’avoir au quotidien ? Il faut s’informer sur les spécificités des secteurs d’activité et sur leurs besoins. Certains domaines sont plus dynamiques que d’autre en terme de recrutement. Le bâtiment, l’informatique, l’administration ou encore la santé restent des recruteurs dynamiques. Les formations de ces domaines ont donc le vent en poupe, et proposent des emplois directement à la sortie de l’école. En revanche, sur des secteurs plus tendus, comme la communication ou l’industrie automobile, les perspectives sont plus limitées. La valeur du diplôme, les expériences professionnelles et la motivation feront la différence. Le marché de l’emploi est en perpétuelle évolution, les formations doivent savoir s’y adapter. Regardez la part consacrée à la professionnalisation, les stages, les partenariats-entreprises et le réseau des anciens. Sachez enfin que les cursus qui rendent les stages obligatoires sont très appréciés des professionnels.

Ensuite, le parcours doit être défini. Quels types d’étude ai-je envie de suivre ? Des études courtes ou longues ? Professionnelles ou généralistes ? Les études longues et pluridisciplinaires, comme à l’université, permettent d’acquérir des compétences sur la durée, souvent adaptables à de nombreux domaines d’activité. Les formations courtes à visée professionnelle comme les BTS, DUT ou licences professionnelles mettent les étudiants en situation concrète, et placent rapidement sur le marché du travail des jeunes très spécialisés. Selon leurs durées et leurs pédagogies, les cursus ne s’adressent donc pas aux mêmes profils.

Enfin, il est recommandé d’opter pour des études correspondant à ses goûts. Suivre une formation qui passionne reste le meilleur gage de réussite scolaire. Et avec des stages bien choisis et une motivation à toute épreuve, même les parcours les plus risqués peuvent être envisagés.

http://mcetv.fr/mes-etudes/2807-j-sais-pas-quoi-faire-comme-etude

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire