Suivre par Email

jeudi 28 juillet 2011

La France, quatrième terre d'accueil des étudiants étrangers

La France attire de plus en plus les étudiants étrangers. Lors de l'année universitaire 2007-2008, ils étaient 243.400 à être inscrits dans l'Hexagone, soit 11,2% des effectifs, selon une étude de l'OCDE reprise par le ministère de l'Enseignement supérieur. La France est ainsi la quatrième terre d'accueil, derrière l'Allemagne (245.500), le Royaume-Uni (335.900) et les Etats-Unis (624.500). Et ce nombre a encore augmenté en 2011, à 278.000, selon des chiffres communiqués en mai par Valérie Pécresse, l'ancienne ministre de l'Enseignement supérieur.

L'Hexagone constitue une destination privilégiée pour les pays du Maghreb, les Marocains, Algériens et Tunisiens constituant près d'un quart des étudiants étrangers. Les Chinois sont eux aussi nombreux à venir en France : ils sont la deuxième nationalité la plus représentée (8,6%), derrière le Maroc.

L'Empire du milieu fournit d'ailleurs le plus grand contingent d'étudiants étrangers dans le monde : 472.500 au total, soit 14,1% des 3,34 millions de jeunes ayant suivi une formation hors de leurs frontières. Ce chiffre a progressé de 8,2% par rapport à l'année scolaire précédente, et a été multiplié par quatre depuis 1975.

Pour autant, les étudiants français ont plus de mal que les autres à plier bagage. Seuls 62.260 sont partis à l'étranger lors de l'année 2007-2008. Et, dans deux tiers des cas, ils ont opté pour un pays limitrophe, notamment pour la Belgique (26,4%) ou pour le Royaume-Uni (20,1%). Toutefois, le rapport ne prend en compte que ceux partis dans les 34 pays de l'OCDE, excluant donc ceux ayant opté pour la Chine, l'Inde ou encore le Brésil, des destinations de plus en plus en vogue.

© Capital.fr


Le 27/07/2011 à 18:37

http://www.capital.fr/carriere-management/actualites/la-france-quatrieme-terre-d-accueil-des-etudiants-etrangers-615843        

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire