Suivre par Email

jeudi 28 juillet 2011

Poursuivre ses études ou trouver un emploi

Pour beaucoup d’étudiants, la licence d’Administration économique et sociale (aussi appelée AES) reste un choix « par défaut », au même titre que les licences de Droit, pour rentrer à l’université après l’obtention de son baccalauréat. Face au taux d’échec grandissant en première année et l’abandon d’une partie des étudiants avant la fin du grade de licence, plusieurs réponses apparaissent. A quoi sert une licence AES ? Quels sont les débouchés après une licence ? Une licence suffit-elle à trouver du travail ?

La licence AES

A ne pas confondre avec la licence de sciences économiques et gestion, la licence AES reste une des licences les plus généralistes à l’université. Pluridisciplinaire, elle forme les étudiants aux domaines du droit, de l’économie-gestion et des sciences humaines et sociales.

Généralement appréciée par tous les étudiants n’ayant pas eu la capacité ou l’envie de se lancer dans une carrière scientifique « pure » (mathématiques, médecine), elle demande la mobilisation d’une bonne culture générale, d’un esprit logique et mathématique, et d’une certaine rigueur au travail.

Avec un des taux d’échec en première année les plus élevés à l’université, la licence AES demande un fort investissement dès la première année dans le but de se former à des fonctions administratives publiques ou privées.

Il est également fortement conseillé aux étudiants de se spécialiser dès la deuxième année pour maximiser ses chances à la fin de la licence ou dans la poursuite avec le master.

Quant au programme d’études, il reste spécifique à chaque université.

La poursuite d’une licence avec une licence pro ou un master

La licence professionnelle


La plupart des professionnels de la filière, à l’université ou sur le monde du travail, s’accordent à dire qu’il n’est pas bon de s’arrêter à la fin de la licence. Une licence 3 professionnelle reste accessible avec le développement de 3 parcours généraux :

Le parcours « administration des collectivités publiques » : en vue des concours de la fonction publique ou de la gestion d’administration publique

Le parcours « gestion des organisations » : tourné davantage vers le secteur de l’entreprise, publique ou privée

Le parcours « développement social » : pour ceux qui se destinent à une carrière dans les organisations sociales

Certaines universités proposent néanmoins des parcours spécifiques.

Le master « AES »



Après une licence, il est aussi possible de poursuivre en master. Selon les spécialités retenues, la filière mène à des carrières de gestionnaire, de juriste et d’administrateur au sein d’organisations publiques ou privées. L’important étant de se rapprocher du monde du travail et de l’entreprise, faire des stages pour marquer la différence.

Pour une bonne insertion, il est indispensable de poursuivre ses études après la licence, très (trop) généraliste, par exemple en masters pro ou MSG (maîtrise de sciences de gestion). Une soixantaine de licences pro axées sur la gestion permettent de se spécialiser après un bac+2, et tant mieux, vu l’absence d’un master AES à proprement parler en France.

Nombre d’options sont alors possibles : environnement international, administration et gestion des entreprises, administration des systèmes de santé ou administration générale et territoriale ; de même pour les masters en droit, en économie, en sciences sociales.

Lés débouchés et métiers après une licence AES



Difficile de trouver un premier emploi aujourd’hui avec une simple licence en poche. Avec la hausse générale du niveau de diplômes des nouveaux entrants sur le marché du travail, il n’est pas rare de voir un détenteur d’une licence se faire chiper son poste par un master, et un master par un doctorant.

Les fonctions de conseillers commerciaux, conseiller régional ou général, chargé de clientèle ou de mission, d’assistant de gestion ou chargé d’études apparaissent accessibles et les secteurs d’activités sont divers à la sortie du cursus : administration de l’entreprise, sciences économiques, secteur associatif et de l’économie sociale, conseil d’entreprises, banques, assurances, PME, agences de travail temporaire, enseignement, fonction publique, fonction publique territoriale.

Autre possibilité : tenter les concours de la fonction publique dans son domaine de spécialité.


Publié par MediaEtudiant.fr, dans Vie étudiante, le 28/07/2011

http://www.mediaetudiant.fr/vie-etudiante/poursuivre-etudes-ou-trouver-emploi-apres-une-licence-aes-5587.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire