Suivre par Email

jeudi 28 juillet 2011

Sfax, Tunisie (JR) - Diaporama





JR :

« C'est l'un des premiers projets d'Inside out. On a été contactés spontanément par six photographes en Tunisie qui voulaient faire des portraits de Tunisiens. Certains avaient participé à la Révolution. C'est le fonctionnement même d'Inside out et ce que montre le premier épisode de la websérie qui retrace le projet : ça doit venir que des gens.

A ces photographes, on a dit : “OK, faites-les et on vous les envoie.” Pour aller plus vite, on est allés les leur donner nous-mêmes et on les a suivis dans l'aventure. Le 12 mars, on a atterri en Tunisie.

Là-bas, j'ai été marqué par Sfax : sur la place, en face de la mairie, il y avait le plus grand portrait de Ben Ali du pays. Il y en avait un autre sur le siège du parti. Pour moi, c'est symbolique : les gens sont venus, et tout le monde s'est mis à coller des mosaïques de portraits.

Et puis, ça a commencé à chauffer. On voit les affiches se faire déchirer. Il y a un bonhomme qui m'a marqué – je crois qu'il est dans le deuxième épisode de la websérie – : quand les gens se sont mis à arracher les affiches, un bonhomme a dit : “Vous avez le droit de coller des affiches et d'autres ont le droit de les déchirer : c'est le principe de la démocratie et on est en train de l'apprécier.”

Les gens ont eu des problèmes en collant – certains pensaient que c'était des martyrs, d'autres qu'il s'agissait d'une nouvelle campagne politique. C'est super intéressant : ça pose la question de l'image dans le contexte d'une révolution.

Au final, les colleurs ont réussi. La réussite ne tient pas au fait que les photos soient restées ou non, mais plutôt au fait que les gens aient touché aux murs : en collant ou en arrachant les images. »

Par Aurélie Champagne | Journaliste | 27/07/2011 | 17H31

Consulter le diaporama http://www.rue89.com/2011/07/27/sfax-tunisie-jr-215835

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire