Suivre par Email

samedi 28 avril 2012

Le papier mort dans 25 ans ?


C’est l’avis de l’économiste Andrew Rashbass : dans 25 ans, la plupart des publications papier ne seront plus, et auront été remplacées par des équivalents digitaux. De quoi faire froid dans le dos ?

Qu’on le veuille ou non, il apparaît désormais évident que les beaux jours du papier, et de la presse papier, font partie intégrante du passé. D’ailleurs, ce point de vue a été étalé il y a peu par l’économiste Andrew Rashbass, qui affirme que d’ici 25 ans, ce même papier n’aura plus lieu d’être.

De son avis, les publications papier réussiront à trouver un business model les poussant à abandonner leur format actuel pour se tourner vers les plates-formes utilisées par les diverses tablettes tactiles du marché, et ce après avoir mangé leur pain noir en s’essayant à des alternatives dites « pure web ». En réalité, voici les propos que Rathbass a tenu : « Ce n’est pas très sexy à dire, mais honnêtement, je pense que nous sommes amenés à passer au tout digital. Je ne sais pas quand cela adviendra exactement, mais l’idée principale est que d’ici 25 ans, une grande partie de la presse papier aura migré. » D’ailleurs, l’homme parie sur la réussite de la compétition directe des applications de curation du genre de Flipboard.

D’ailleurs, à ce sujet, on aurait envie de vous demander : avez-vous cédé aux applications du type Relay sur vos tablettes tactiles ? A Flipboard et à ses équivalents ?

[electronista]

Par Ben, le 27 avril 2012 à 16:43 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire