Suivre par Email

mardi 24 avril 2012

L'Université de Strasbourg vote le contrôle continu intégral pour ses étudiants

L'Université de Strasbourg (UdS) a décidé d'adopter le contrôle continu intégral pour ses étudiants de licence en 2013, selon l'Agence France Presse (AFP). Ce dispositif d'évaluation sera déjà partiellement mis en place dès la rentrée prochaine.

Le conseil d'administration de l'Université de Strasbourg a en effet voté la mise en place ducontrôle continu intégral dès septembre 2012, "pour certaines composantes de l'université volontaires". Les UFR de langue, de philosophie ou de lettres auraient notamment affiché leur volonté d'adopter le nouveau mode d'évaluation dès la rentrée.

Lutter contre l'échec en Licence

Les étudiants de licence de l'UdS verront donc bientôt disparaître les 'partiels', parfois vécus comme un "couperet" par certains d'entre eux, au profit d'évaluations qui mesureront leurs efforts continus sur l'ensemble du semestre.

Ce système, a souligné à l'AFP Frédérique Granet, vice-présidente en charge de la formation à l'UdS, a fait notamment ses preuves pour faire diminuer les abandons d'études en cours d'année et permettrait de faire "progresser ceux qui sont en échec et qui décrochent".

L'UdS a déjà prévu des mesures d'encadrement pour la mise en place du contrôle continu intégral : trois notes obligatoires par semestre, dont aucune ne pourra compter pour plus de 50 % dans la moyenne, des exercices diversifiés et la nécessité de corriger une évaluation avant d'en proposer une nouvelle.

OrientationsMis en ligne le Lundi 23 Avril 2012

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire