Suivre par Email

dimanche 15 septembre 2013

Un laser capable de détecter 15 nanogrammes d’explosifs à dix mètres

© D.R.
L’instrument mis au point à l’université du Michigan (Etats-Unis) utilise un laser de faible puissance pour détecter à distance des quantités infimes d’explosifs sur des vêtements, des bagages, des papiers… Une compagnie aérienne s’est déclarée intéressée pour les contrôles de sécurité dans les aéroports.

A dix mètres de distance, il détecte et localise la présence de quelques nanogrammes d’une substance explosive sur un vêtement, un papier, ou un plastique. Cet instrument basé sur un laser de basse puissance (10 mW) pourrait donner naissance à une nouvelle génération de systèmes de contrôle pour les bagages et les voyageurs dans les aéroports.

Les chercheurs de la Michigan State University ont mis au point une technique, baptisée SB-SRS (Single Beam Stimulated Raman Scattering), qui avec un seul faisceau laser produit deux impulsions. L’une stimule la molécule recherchée, l’autre sert de référence. La lumière diffusée par la surface visée est recueillie par des photodiodes et analysée.

Cette méthode permet de détecter des quantités infimes (quelques milliardièmes de grammes), même sur des supports chimiquement complexes (tissus, papiers, polymères). Elle donne aussi une image de la surface qui contient les particules recherchées. Le tout en environ 20 millisecondes. Les chercheurs ont fait des essais avec du nitrate d’ammonium : 100 microgrammes dispersés non uniformément sur une surface d’un cm2 de coton, ou de plastique. Ils ont aussi fait des tests avec la même quantité de TNT sur du coton. D’après leurs essais, avec un laser de 10 mW, ils peuvent détecter une particule d’explosif de 15 nanogrammes.

L’appareil, aujourd’hui au stade du laboratoire, devrait pouvoir être intégré en un instrument industriel compact.

Par Thierry Lucas - Publié le 15 septembre 2013, à 12h54

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire