Suivre par Email

samedi 20 juillet 2013

Ecoles d’ingénieurs en France : les filles de plus en plus nombreuses


La proportion d’étudiantes au sein des écoles d’ingénieurs françaises ne cesse de croître. Une nouvelle encourageante saluée par le MESR dans sa dernière Note d’Information en date

Non, l’ingénierie n’est pas réservée aux hommes.

C’est le constat qui s’impose à nous face à la sacrée bonne nouvelle d’une part en augmentation constante des filles aux sein de ce type d’établissements, jusqu’à atteindre 28,1% selon les dernières bases statistiques disponibles.

Le Ministère n’a d’ailleurs pas manqué de souligner dans sa Note d’Information intitulée « Les écoles d’ingénieurs en 2011-2012″ que (…) ce pourcentage n’a cessé de progresser, passant de 23% en 2000 à 25,6% en 2005 et 27,5 % en 2010.

Du mieux mais une répartition très inégale d’un domaine de compétence à l’autre

Si la tendance semble bien aller dans le bon sens, reconnaissons que 3 filles pour 7 mecs, ça reste assez insuffisant.

A fortiori si on a en tête que 46,3% des bacheliers scientifiques appartiennent au beau sexe! Le taux de perte reste donc élevé, d’autant que les éléments féminins restent très inégalement répartis selon les spécialités de formation disponibles en cycle ingénieur.

En effet, si les filles trustent les Sciences de la Vie – représentant 76,8% des effectifs recensés – elles restent tout à fait majoritaires dans le traitement des produits alimentaires, en étant représentées à hauteur de 76,6%.

En revanche, elles restent les grandes absentes de l’électronique-électricité, de l’informatique ou encore des transports, avec une présence chiffrée respectivement à 18,3%, 17,3% et 15,5% du total des élèves-ingénieurs.

T. C.

Source : Le Monde

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire