Suivre par Email

mercredi 24 juillet 2013

Réforme de l'enseignement supérieur et de la recherche

La loi de 2013 permet à la recherche française, dans toute sa diversité, de mieux répondre aux grands enjeux sociétaux à venir.

La loi du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement supérieur et à la recherche met en place une approche disciplinaire et progressivement professionalisante du métier d'enseignant. Elle tente notamment d'améliorer la réussite des étudiants à travers :
  • l'orientation prioritaire des bacheliers professionnels et des bacheliers technologiques dans les STS et les IUT ;
  • la continuité et la progressivité de l'orientation du lycée à l'université : c'est le dispositif bac-3 / bac+3 ;
  • le rapprochement par conventions entre les différentes filières de formation des écoles et des universités, dès les classes préparatoires dans les lycées ;
  • la diversification et le renouvellement des méthodes pédagogiques, avec, notamment, un plan numérique national doté de financements adaptés, un suivi plus personnalisé grâce à une priorité d'affectation de 1.000 créations de postes par an pendant 5 ans pour la réussite en licence, la simplification des intitulés de formation de la licence au master ;
  • la spécialisation progressive en licence qui permet la réorientation sans redoublement ;
  • l'amélioration de l'insertion professionnelle grâce à l'intégration, dans le temps de formation lui-même, des expériences dans l'entreprise, soit par l'alternance, soit par des stages davantage encadrés et intégrés dès le premier cycle dans les formations.

La loi a aussi simplifié le système d'enseignement supérieur et de recherche, notamment les accréditations des établissements, les intitulés des offres de formation et les statuts d'établissements. Pour améliorer l'accueil des étudiants et chercheurs étrangers, elle instaure des visas pluriannuels et un statut particulier pour les docteurs.

Cette réforme tente d'ouvrir de nouvelles perspectives aux étudiants et chercheurs français ainsi qu'à la nouvelle génération dont l'avenir passe par la créativité, la connaissance, la qualification, le décloisonnement, mais aussi l'audace d'entreprendre et d'innover.

Sources : Loi (n°2013-660) du 22 juillet 2013 - Ministère de l'enseignement supérieur

Le 23/07/2013, par la Rédaction de Net-iris

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire