Suivre par Email

vendredi 26 juillet 2013

Jeunes diplômés : les stages, un grand pas vers le premier emploi

Après leur diplômation, les jeunes diplômés recherchent… un emploi. Certains le trouvent avant même leur sortie d'école, et d'autres ont plus de soucis. Retour sur la recherche du premier emploi des jeunes diplômés d'écoles d'ingénieurs et de management, en se basant sur le dernier rapport de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE).

C'est décidément un rapport très instructif qu'a dévoilé la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) sur l'insertion des jeunes diplômés ! Le rapport recèle en effet de données, tant sur les salaires des jeunes diplômés que sur les inégalités, notamment en matière d'inégalités hommes-femmes. Mais il évoque également le parcours de ces jeunes diplômés de grandes écoles pour trouver un emploi. Des données qui viennent confirmer le fait que les stages et l'alternance sont un véritable tremplin pour l'emploi.

Peu de changements sur le long terme

Le taux net d'emploi est, certes, moins bon en 2013 qu'en 2012 (80 % contre 85 % environ). Mais, sur le long terme, ce taux n'a cessé de fluctuer, mêlant bonnes et moins bonnes années. Ainsi, en 2004, le taux net d'emploi était à son plus bas, atteignant la barre des 70 %. Et ceux de 2003, 2004, 2005, 2006 et 2010 sont inférieurs au taux de 2013. Pas de panique, donc, si la courbe baisse légèrement depuis l'an dernier, surtout en période de crise…

De même, si en 2013, le nombre d'élèves ayant signé un contrat avant la sortie de l'école est moindre qu'en 2012, il a retrouvé son niveau de 2011. Là encore, ces élèves sont plus nombreux cette année qu'en 2003, 2004, 2005, 2006 et 2010.

Les stages comme tremplins

Pour accéder à un premier emploi, de nombreux moyens sont disponibles pour les élèves. Mais ce sont les stages et l'alternance qui font office de véritables tremplins pour les jeunes diplômés des grandes écoles. En effet, "40 % des emplois trouvés mentionnent l'un de ces stages" (stage de césure, de fin d'étude ou alternance), précise le rapport, avec un taux qui s'élève en réalité de 42,2 %.

Un taux en hausse, puisqu'il était de 35,7 % en 2012. Cette tendance s'observe d'ailleurs tant chez les hommes que chez les femmes : en 2013, 42,3 % des hommes avaient obtenu leur première embauche à la suite d'un stage de ce type. Les femmes étaient, elles, 42 %.

Orientations
Mis en ligne le Vendredi 26 Juillet 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire