Suivre par Email

lundi 8 juillet 2013

La science repousse les limites de la robotique pour créer des humanoïdes


© Max Aguilera-Hellweg

Rencontre aux frontières du réel avec des créatures mécaniques aux allures et aux comportements toujours plus humains. Qui sont ces robots qui nous ressemblent ?

Résolument, quelqu’un pianote sur le clavier d’un ordinateur portable et l’actroïde-DER se redresse d’un coup, en émettant un son bruyant. L’air comprimé circulant sous sa peau en silicone déclenche des actionneurs, qui soulèvent ses bras et étirent les coins de sa bouche en un sourire timide.

Elle paraît reprendre ses esprits. Son regard balaie la pièce où elle se tient, puis se tourne dans ma direction. Malgré moi, je croise l’expression mécanique de son visage. « Vous êtes surpris que je sois un robot ?, demande-t-elle. J’ai l’air d’un être humain, n’est-ce pas ? »

Conçu par la société japonaise Kokoro, l’actroïde-DER joue les présentateurs futuristes lors d’événementiels d’entreprises. Il a fallu investir 250 000 $ (177 750 €) pour mettre au point ce robot aux mouvements mécaniques sans grâce, et au joli minois à l’aspect légèrement dément.

Des versions plus perfectionnées d’actroïdes circulent déjà dans les salons de technologie, mais ce modèle a été expédié à la Carnegie Mellon University, à Pittsburgh, afin d’acquérir un semblant de personnalité. Telle est du moins la mission confiée à cinq étudiants de troisième cycle, à qui l’Entertainment Technology Center a accordé quinze semaines pour rendre le « fembot » plus femme et moins robot.

D’entrée de jeu, ils l’ont renommé Yume – rêve, en japonais. « Kokoro l’a conçu pour être physiquement réaliste, ce qui n’est pas assez en soi, confie Christine Barnes, une étudiante coproductrice du projet Yume. Il nous faut passer du réalisme à la crédibilité. »

Les actroïdes font partie d’une nouvelle génération de robots, destinés à fonctionner non pas comme des machines industrielles programmées, mais comme des agents de plus en plus autonomes, qui pourront jouer dans nos maisons, nos écoles et nos bureaux, des rôles auparavant tenus par les seuls humains....

Publié le 08 juillet 2013 / Mis à jour le 21 juin 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire