Suivre par Email

mardi 28 juin 2011

De l'éco-innovation à l'é-co-innovation

Les théoriciens ont mis depuis bien longtemps en évidence l'importance, pour les entreprises, de s'ouvrir aux clients, à leurs partenaires et d'associer les salariés à leur processus d'innovation. Eunika Mercier-Laurent propose une approche originale centrée sur le concept d'é-co-innovation (é comme « écologique », co comme « collaborative »). Elle ajoute aux trois piliers du développement durable (économie, social et environnement), l'impérieuse nécessité de s'appuyer sur la culture et les technologies de l'information et de la communication. Une informatique très importante, notamment, car elle permet d'affiner au sein de l'entreprise la gestion des compétences indispensables dans une économie de la connaissance. Assez savant et bien documenté, avec une bibliographie très fournie, l'ouvrage présente aussi l'intérêt de faire un excellent résumé des approches et des méthodes utilisées jusqu'à présent dans ce domaine, qu'il s'agisse de créativité ou d'organisation.
28/06 Frank Niedercorn
Les Echos

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire