Suivre par Email

vendredi 23 septembre 2011

Du rôle des universités américaines dans le système national d'innovation

Dans nos publications précédentes, nous avons à plusieurs reprises souligné l'importance qu'accorde le gouvernement fédéral à la dynamique de l'entrepreneuriat. Pour l'exécutif américain, c'est un facteur garantissant une reprise économique durable aux Etats-Unis [1]. Le programme "Startup America" constitue une illustration de cette volonté ; il connaît d'ailleurs un début de concrétisation avec une multitude d'initiatives en cours ("Innovation Corps" [2], "Impact Investment Fund", alliance public-privée "Startup America Partnership", etc.).

Aujourd'hui, nous avons choisi de braquer les projecteurs sur le rôle des universités. Vu de l'Europe, on ne réalise sans doute pas assez le rôle et l'impact qu'ont les établissements universitaires sur la valorisation de la recherche américaine.

Un exemple amusant en guise d'introduction à notre propos : "Gatorade". La boisson bien connue que la plupart des coureurs ingèrent pour tonifier leurs efforts est directement issue des recherches de l'Université de Floride. De même les algorithmes qui ont rendu célèbre le moteur de recherche Google proviennent directement de travaux universitaires (Université de Stanford). Autre illustration : les molécules pharmaceutiques. De nombreux principes actifs de médicaments ont été caractérisés dans des laboratoires universitaires avant d'être transférés dans le domaine privé, soit via la délivrance d'une licence, soit via le développement d'une start-up.

Les universités américaines sont au coeur du système entrepreneurial et d'innovation. Au départ, il y a bien sûr la recherche fondamentale. Depuis 30 ans, elle ne cesse de prendre de l'importance au sein des universités qui en abritent plus de 70% aux Etats-Unis, alors que le secteur privé a tendance à s'en séparer au profit de la recherche finalisée avec un horizon de court terme. Même si c'est au sein de la recherche fondamentale que se cachent les technologies dites "de rupture" dont l'industrie a précisément besoin pour assurer la croissance de demain.

De même, l'ensemble des découvertes universitaires constitue un formidable "puits" de technologies pour le monde économique. Deux voies :
- la licence d'exploitation de la technologie, que l'entreprise transformera en produit ou service
- l'entrepreneuriat : les "découvreurs" de la technologie, ou l'université elle-même, décidera de créer une startup à partir d'une technologie ayant un potentiel avéré....

Lire la suite >>

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67780.htm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire