Suivre par Email

mercredi 28 septembre 2011

Le MBA, diplôme international d’excellence

Venu des USA, le MBA connaît un vrai succès en Europe et dans le reste du monde. Quelles sont les conditions pour obtenir ce Graal ? Quels bénéfi ces en tirer ? Eléments de réponse.

Le Master Business Administration est un diplôme de référence dans le monde du management et jouit d’une renommée internationale. Les cours se déroulent en anglais, l’esprit se veut multiculturel. Les promotions se composent d’étudiants de diverses nationalités. L’apprentissage dit « hélicoptère »donne une vue transversale des différentes fonctions de direction. Le but étant d’agir vite et bien face à toutes sortes de situations.
 
Généralement, les secteurs de la finance, des ressources humaines, du marketing passent au crible des apprentis leaders. C’est pourquoi les détenteurs de ce fameux diplôme sont souvent courtisés par les chasseurs de têtes.

Booster sa carrière
Lorsque le marché de travail est morose, le MBA prend toute son envergure. En effet, au sortir de cette formation, la recherche d’emploi s’annonce généralement plus aisée et assure souvent un salaire attractif. Cet accélérateur de carrière est donc très prisé. Les grandes écoles jouent d’ailleurs des coudes pour être au top des classements mondiaux. Et pour cause, les formations représentent un réel investissement : les frais d’inscription oscillent en moyenne autour de 40 000 € (jusqu’à 70 000 €pour les MBA les plus prestigieux).

Les conditions d’admission
Pour suivre un MBA, vous devez être en possession d’un diplôme universitaire de type long et d’une expérience professionnelle substantielle. En effet, les MBA s’adressent principalement aux jeunes diplômés avec une expérience professionnelle d’au moins 2 ans. Cependant, ne vous découragez pas si vous n’avez pas ladite expérience. Les écoles, après examen de votre dossier, peuvent estimer que vous avez un haut potentiel de leadership. Si vous obtenez de bons scores aux tests de sélection obligatoires (GMAT et TOEFL), l’établissement pourrait valider votre candidature.

Un choix mûrement réfléchi
Faire un MBA représente un engagement considérable de votre part. Le MBA doit s’intégrer dans un projet professionnel précis. Posez-vous les bonnes questions : pourquoi je désire faire un MBA ? Dans quel but ? Quelles sont les aides pour le financer (sponsoring, bourses, employeur) ? Quel type de MBA entreprendre en particulier (full time ou part time, MBA spécialisé, executive) ?

Une fois que vous aurez mis à plat votre projet, vous pourrez analyser en profondeur les différents programmes. Les MBA spécialisés peuvent, par exemple, vous permettre d’approfondir un secteur particulier. Mais méfiez-vous des ambiguïtés de certains de ces diplômes. Parfois, ce sont des masters, et non des MBA. Pour ne pas vous tromper, reportez-vous sur les organismes d’accréditations officiels (comme l’AACSB, l’AMBA, et l’EFMD) qui observent les programmes, la dimension internationale des écoles, leurs réputations, la qualité du corps enseignant, leurs réseaux avec les entreprises, etc. Les journaux économiques (Financial Times, Business Week, The Economist) peuvent aussi être de très bons indicateurs, pensez-y !

Un label pour choisir son MBA

L’accréditation est une composante clé pour faire son choix. Le label EQUIS, géré par l’European Foundation for Management Development (EFMD), donne une indication fiable de la qualité de l’enseignement. Avec ce label, les étudiants bénéficieront d’une reconnaissance internationale pour leur qualification. En avril 2011, 130 écoles de commerce implantées dans 38 pays se sont vues attribuer le label EQUIS. En Belgique, il y en a 3 : Louvain-School of Management, Solvay Brussels School of Economics and Management, et Vlerick Leuven Gent Management School.

Claire Morvan

http://www.studyrama.be/spip.php?article1968

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire