Suivre par Email

samedi 24 septembre 2011

Les TPE sont satisfaites par l'apprentissage

L’IFOP et Fiducial viennent de publier leur 43e baromètre sur ­­­la conjoncture des TPE (petites entreprises) donnant un regard très positif sur l’apprentissage.

Une période d’essai bon marché
72% des employeurs estiment que l’apprentissage correspond à leurs besoins : voici un chiffre qui donne le ton de ce rapport. En effet, 85% des dirigeants qui ont eu recours à l’apprentissage y ont vu une amélioration pour leur entreprise. Des chiffres qui se ressentent forcément sur le recrutement puisque 39% ont embauché des apprentis en CDI ou CDD.

Il est évident que pour ces entreprises aux moyens financiers limités, l’apprentissage est un moyen de bénéficier d’une main d’œuvre bon marché. 58% des entreprises interrogées estiment que les rémunérations sont suffisantes, 23% la jugent trop élevée et 19% trop faible.

Mais petite faille de cette étude : elle ne met pas en corrélation les réponses avec le niveau d’études des apprentis car le salaire peut aller du simple au double en fonction de ce critère. Autre raison évoqué par les TPE : « transmettre un savoir-faire » car bien que les cours soient indispensables pour acquérir les bases du métier, rien ne peut remplacer la pratique et l’acquisition de compétences sur le terrain.

Une ouverture de l’apprentissage vers les études supérieures
L’apprentissage est surtout vu comme un moyen de faciliter le recrutement (pour 84% des interrogés) car dans les TPE comme ailleurs, le choix d’une nouvelle recrue est délicat. Mais si le problème se pose moins lors du recrutement il demeure au moment du choix de l’apprenti car pour 83% des patrons il n’est pas évident de trouver un bon apprenti.

Concernant le choix du contrat, le contrat d’apprentissage prévaut encore largement car sur les 68% d’employeurs qui ont eu recours à ces contrats durant les trois dernières années 41% ont opté pour le contrat d’apprentissage et 27% pour le contrat de professionnalisation.

Pour ce qui est des études, 79% des entreprises estiment que les diplômes sont en accord avec les évolutions des métiers. La satisfaction des employeurs envers le système éducatif va plus loin puisqu’ils sont 81% à être favorables à l’ouverture de tous les diplômes de CAP à Bac+5 à l’apprentissage. Un souhait qui rejoint celui de nombreux étudiants.

Plus d'infos : fiducial.fr

Publié par Waylander, dans Vie étudiante, le 23/09/2011

http://www.mediaetudiant.fr/vie-etudiante/tpe-satisfaites-apprentissage-6356.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire