Suivre par Email

jeudi 29 septembre 2011

Le printemps arabe favori pour le Nobel de la paix

DIPLOMATIE - Le prix sera remis le 7 octobre prochain...
Le prix Nobel de la paix 2011 pourrait revenir à une égérie de la vague de contestation populaire qui a déferlé sur l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient lors du «printemps arabe». Le cyber-militant égyptien Wael Ghonim, l'un des fondateurs du mouvement égyptien de la jeunesse du 6 avril Israa Abdel Fattah, et la blogueuse tunisienne Lina Ben Mhenni, font figure de favoris à une semaine de l'attribution du prestigieux prix qui sera ensuite remis le 10 décembre à Oslo.

Le comité Nobel doit tenir sa dernière réunion vendredi avant d'annoncer le nom du lauréat le 7 octobre prochain. Un nombre record de 241 candidats, dont 53 organisations, sont en lice pour l'attribution du prix Nobel de la paix 2011, d'une valeur de 10 millions de couronnes (1,3 millions d'euros).

«Consacrer les grandes questions internationales»
«J'ai le sentiment que le comité Nobel et son président veulent consacrer les plus grandes questions internationales répondant à une large définition de la paix», a déclaré à Reuters Jan Egeland, ancien vice-ministre norvégien des Affaires étrangères. «Suivant cette logique, ce sera le 'printemps arabe' cette année. Rien ne peut y être plus proche que ce moment déterminant de notre époque», a-t-il ajouté.

«Le printemps arabe sera en haut de l'agenda des délibérations internes du comité», a indiqué Kristian Berg Harpviken, directeur de l'Institut de Recherche sur la Paix à Oslo. «Ce qui est évident c'est que le comité souhaite évoquer la situation actuelle. Il souhaite (...) utiliser ce prix pour peser sur les développements actuels.»

Julian Assange nominé
Ces deux dernières années, le comité a choisi de décerner le prix Nobel de la Paix au président américain Barack Obama et au dissident chinois Liu Xiaobao. Le comité Nobel n'a pas encore pris sa décision, a indiqué le secrétaire du comité Geir Lundestad à Reuters. «Nous avons encore une réunion (...) Nous avons quelques candidats sur la table.»

Parmi les autres nominés cette année, le fondateur du site WikiLeaks Julian Assange, l'avocate des droits de l'homme afghane Sima Samar, l'Union européenne et l'ancien chancelier allemand Helmut Kohl.

Reuters
Créé le 29/09/2011 à 04h01

http://www.20minutes.fr/article/796320/printemps-arabe-favori-nobel-paix

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire