Suivre par Email

mardi 30 août 2011

IBM ouvre son réseau social d'entreprise aux mobiles


iPhone - Apple
© D. R.



Connections, le réseau social d'entreprise d'IBM, est désormais accompagné de trois nouvelles applications pour les iPhone, les Blackberry et les smartphones et tablettes sous Android. Des compléments - gratuits - qui devraient faciliter l'adoption de Connections en entreprise.

Quatre ans après le lancement de son réseau social d'entreprise Lotus Connections, devenu depuis Connections, IBM vient de sortir trois nouvelles applications, destinées aux utilisateurs de smartphones et de tablettes. Ces "apps" sont dès à présent disponibles sur les places de marché d'Apple, de Google et de RIM. Et elles peuvent être installées gratuitement sur les iPhone, les Blackberry et les smartphones sous Android afin de faciliter le partage de documents et la mise à jour des profils, statuts, blogs et autres wikis internes.

La mise à disposition de solutions mobiles de ce type est en passe de devenir indispensable, selon IBM. Le géant affirme qu'elles s'inscrivent dans un "mouvement de fond" qui fait actuellement passer les terminaux mobiles et les réseaux sociaux au rang "d'outils métiers vitaux" dans les entreprises.

Pour Arnaud Rayrole, directeur général du cabinet de conseil en technologies Useo, ces applications répondent aussi "à une réelle attente des salariés". Pour eux, "les usages des plates-formes de collaboration démarrent souvent avec les terminaux mobiles, et notamment les outils de chat et de micro-blogging sur mobile." Avec les smartphones, précise-t-il, "ils actualisent plus spontanément leurs statuts et sont plus souvent connectés pour s'informer et échanger."

Les spécialistes américains Jive et SocialText, de même que le français Bluekiwi, ont d'ailleurs devancé IBM dans la mise à disposition d'applications pour les iPhone, les Blackberry et les terminaux Android.

Effacement partiel à la demande sur l'iPhone
Mais Big Blue se distingue par le lancement d'une autre fonctionnalité, pour l'instant réservée à l'iPhone, baptisée "partial wipe". Elle a pour objectif de faciliter "l'effacement partiel" par les administrateurs des données confidentielles appartenant à l'entreprise sur les terminaux des salariés. Leurs données personnelles telles que les e-mails, les photos, les jeux pourront quant à elles être conservées... "Ce qui répond là aussi à une demande des entreprises", observe Arnaud Rayrole. "Avec les réseaux sociaux, les sociétés sont nombreuses à être à la recherche d'outils leur permettant de conserver la maîtrise de leurs données et de suivre la circulation de l'information".

De là à "bloquer", à "verrouiller" ou à "effacer", certaines informations, il y a toutefois un pas qui risque d'être plus facile à franchir aux États-Unis qu'en France, où "ces questions sont éminemment sensibles", d'après l'analyste. De ce côté-ci de l'Atlantique, il est en effet probable qu'une surveillance excessive agirait, faute d'explication, comme un véritable "repoussoir".

Le 30 août 2011 par Christophe Dutheil

IBM

http://www.usinenouvelle.com/article/ibm-ouvre-son-reseau-social-d-entreprise-aux-mobiles.N157723

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire