Suivre par Email

lundi 29 août 2011

La Nasa sélectionne 3 technologies prometteuses pour l'exploration spatiale

Une horloge atomique, une voile solaire et un système de communications spatiales ont été choisis par la Nasa comme technologies d’avenir. L'exploration spatiale est décidément un enjeu qui laisse place à l'imagination.


Jamais à court d’idées pour préparer l’avenir de l’exploration spatiale, la Nasa a sélectionné trois démonstrateurs de nouvelles technologies promises à un bel avenir si les missions qui doivent démontrer leur capacité sont un succès. Il s’agit d’une voile solaire, d’une horloge atomique et d’un nouveau système de communications spatiales. Leur lancements sont prévus entre 2015 et 2016.

Ces technologies ne sont pas complètement nouvelles et ont déjà fait l’objet d’essais à plus petites échelles. Aujourd’hui, la Nasa semble convaincue de leur potentiel à court terme ce qui explique le financement de ces trois démonstrateurs.

Trois paris sur l'avenir
La première technologie concerne un nouveau système de communications optiques utilisant le laser, au lieu d'ondes radio habituelles, qui devrait améliorer le débit des données en étant de dix à cent fois plus performant que les systèmes utilisés aujourd’hui. Dans le cas de Mars, le taux de transfert des données relayées vers la Terre passerait de 6 megabits par seconde à plus de 100. À tire d’exemple, il faudra quelque 5 minutes pour recevoir une image haute résolution acquise par la caméra Hirise de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter contre 90 minutes aujourd’hui.

La seconde démonstration concerne le déploiement dans l’'espace d’une voile solaire de 38 mètres côté. Si ce n’est évidemment pas la première voile lancée dans l’espace, ce sera la plus grande. À travers cette mission, la Nasa vise à démontrer la manœuvrabilité d’une voile concernant la stabilité et le contrôle d’altitude. À l’avenir un large éventail de missions pourraient faire appel à des voiles dont le principal avantage par rapport aux autres systèmes de propulsion est l’absence de moteur. En effet, une voile solaire est mue par la seule force des photons. Bien que très faible, cette pression est constante et cumulative, ce qui permet au bout de quelques années d’atteindre des vitesses de plusieurs milliers de kilomètres à l’heure.

Pour la Nasa, ces voiles ne seraient pas seulement des engins pour les voyages aux confins du Système solaire ou consacrés au transport de fret vers Mars (ou tout autre poste avancé). En effet, elles pourraient également être utilisées pour nettoyer les débris spatiaux ou comme faisant partie d’un système d’alerte avancé de la météorologie solaire.

Quant à la dernière technologie sélectionnée, il s’agit d’une horloge atomique à ions de mercure permettant un niveau de précision jamais atteint en termes de navigation et de positionnement des engins spatiaux et des opérations spatiales.

Par Rémy Decourt, Futura-Sciences

Le 25 août 2011 à 08h34

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/la-nasa-selectionne-3-technologies-prometteuses-pour-lexploration-spatiale_33000/#xtor=RSS-8

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire