Suivre par Email

mercredi 31 août 2011

Le conseil allemand du protocole internet lance un concours d'innovation numérique

En mai dernier, l'Institut Hasso Plattner de Potsdam (HPI - Brandebourg) lançait avec succès le premier test réel de lancement du nouveau protocole internet IPv6. Cet évènement s'inscrivait alors dans un objectif institutionnalisé, l'Allemagne ayant fondé fin 2007 à Potsdam un organe de conseil sur le protocole internet nommé "Deutscher IPv6-Rat", ou conseil allemand pour l'IPv6, accolé à l'Institut Hasso Plattner, bastion R&D de SAP. Le Conseil IPv6 lance ici pour la troisième fois un concours qui récompensera les meilleures idées de développement pour des concepts internet ou des applications numériques nouvelles, avec des prix individuels allant jusqu'à 10.000 euros. Ils seront remis lors du quatrième sommet de l'IPv6 allemand qui aura lieu les 1 et 2 décembre 2011 à l'HPI.

"La compétition est destinée à fournir à tous les développeurs intéressés une nouvelle occasion d'acquérir davantage d'expérience avec le nouveau protocole Internet", a expliqué le professeur Christoph Meinel, actuel directeur de l'Institut Hasso Plattner et président du Conseil allemand de l'IPv6. "Elle permettra d'évaluer si les propositions prévues à la suite du déploiement de l'IPv6 ont été pertinentes, et comment elles contribuent à la mise en place de nouveaux types d'applications sur Internet", a ajouté Meinel.

Les prix seront remis dans les catégories "applications et mises en oeuvre performantes", "idées novatrices" et "meilleures pratiques". Le concours est ouvert aux entreprises, aux équipes de recherche mais aussi aux individus de toutes nationalités. A titre d'exemple, G. Döring de Munich, avait décroché le 1er prix en 2010 en développant une solution nouvelle qui facilite la configuration des réseaux privés virtuels.

Le Conseil allemand pour l'IPv6 représente l'association au niveau national du Forum international de l'IPv6, composé de plus de 50 comités nationaux. Son objectif est de réunir tous les acteurs nationaux de l'industrie, de la recherche, de la politique et de la gestion concernés par l'amélioration des normes techniques pour la transmission des données sur la prochaine génération d'Internet, et d'accélérer le déploiement du protocole. Il vise la sensibilisation des utilisateurs finaux pour un Internet plus sophistiqué et plus sûr, encourageant des améliorations dans sa technologie et son marketing. Le comité allemand se compose désormais de 29 représentants du gouvernement, d'entreprises IT et de la recherche.

BE Allemagne 536 >> 25/08/2011

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67493.htm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire