Suivre par Email

mardi 30 août 2011

Un contrat pour se débarrasser des mauvais élèves




L'ASBL Infor Jeunes Bruxelles dénonce les contrats de comportement mis en place par certaines écoles, qui auraient pour but réel de faciliter l'exclusion d'élèves indésirables, rapporte le quotidien Le Soir, dans son édition de mardi.

L'élève qui signe ce type de contrat risque d'être exclu au second avertissement. Là où ce contrat apparaît comme une redéfinition d'une attitude générale conforme à celle qu'une direction d'école est en droit d'attendre de ses élèves, Infor Jeunes y voit surtout un moyen de rétablir un système de sélection mis à mal en partie par le décret inscription.

Infor Jeunes considère que cette technique ne respecte pas le droit des élèves et permet de se débarrasser des "mauvais" élèves pour faire place nette aux "bons".

Infor Jeunes dénonce en outre la date à laquelle les procédures d''exclusion sont enclenchées: "les écoles mettent généralement les procédures d'exclusion en route après Pâques (et le dernier comptage des élèves par la Communauté française) pour éviter de perdre la subvention de l'élève", constate Infor Jeunes Bruxelles. (belga)
 
30/08/11 09h01
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire